Le barrage de Serre Ponçon fête cette année ses 50 ans. Et qui dit barrage, dit également lac, qui, ici, prend la forme d’une véritable mer intérieure aux eaux turquoise de 3000 hectares entourée, ce qui ne gâte rien, de sommets montagneux. L’occasion de découvrir une partie du département des Hautes-Alpes, formidable terrain de jeu pour goûter aux plaisirs de la mer à la montagne.

Si l’on en croit les amoureux de la région (et ils sont nombreux), les Hautes-Alpes sont un département aux multiples attraits. Et les passionnés d’égrener, tel un inventaire à la Prévert, les raisons pour lesquelles, quand vous passez l’une des multiples portes de ce territoire, vous repartez conquis et ne manquez pas de revenir. Département le plus haut de France, le plus ensoleillé aussi, les Hautes-Alpes revendiquent également le statut, fort enviable en ce moment, de département le plus protégé. Il est vrai qu’en la matière, il fait montre d’arguments puisqu’il compte, sur ses terres, le parc national des Ecrins, le parc naturel régional du Queyras, sans compter l’ouverture prochaine d’un nouveau parc naturel régional dans les Baronnies, au sud du département. Difficile donc de trouver meilleur endroit pour s’adonner aux activités nature.

Point d’ancrage parfait pour un premier séjour dans le coin, le lac de Serre Ponçon et ses environs offrent une multitude d’activités sur l’eau comme sur terre, à découvrir en famille.

Voici une liste, non exhaustive, de prétextes pour placer Serre Ponçon et sa région au cœur de votre itinéraire de vacances.

1 / On plonge dans l’histoire du barrage et du lac…
Les chiffres, à eux seuls, donnent le vertige : le barrage correspond à six fois la pyramide de Kéops en volume. Ajouter qu’il est conçu pour résister à une secousse de magnitude 7 sur l’échelle de Richter, donne une idée de sa carrure. Le lac qu’il retient, premier lac artificiel d’Europe par sa capacité (1,272 milliard de m3) pourrait contenir 600 000 bassins olympiques et affiche une profondeur de 110 mètres. Mais cette carte d’identité, aussi impressionnante soit-elle, ne rend que partiellement hommage aux lieux. Car c’est, avant tout, pour son environnement naturel et pour son histoire que le barrage vaut le détour. Pour l’appréhender au mieux, il faut suivre un itinéraire qui commence en aval de la construction, sur le site industriel d’EDF. Là, se trouve un sentier de découverte botanique mis au point par la Maison de la Nature des Hautes-Alpes autour des écosystèmes de la Durance. Ouvert et gratuit durant tout l’été, il est agrémenté de photos en format extra large de la faune présente dans la région réalisées par la photographe animalière Lorraine Bennery. Bien fait, il emmène en douceur les visiteurs à la maison des énergies, un lieu interactif qui permet de tout savoir sur l’électricité hydraulique. Un peu plus haut, dominant le barrage, le Muséoscope raconte l’histoire de la construction de l’édifice et celle des hommes qui vivaient dans les villages aujourd’hui disparus. Avec force maquettes et témoignages d’époque, ce musée familial fait revivre, de façon émouvante, une époque vieille de plus de 50 ans.

Pratique : Maison des Energies :
www.museocospe-du-lac.com
www.50ansserreponcon.com

2 / On file, toutes voiles dehors et on goûte l’eau du lac…
La présence de courants thermiques quotidiens pouvant atteindre 15 nœuds sur le lac a changé les habitudes des amateurs de cette région montagneuse qui viennent ici aussi pour pratiquer le nautisme. Kite-surf, bouée tractée, kayak de mer ou catamaran sont devenus des activités prisées sur le lac qui compte, en outre, 450 anneaux publics pour les bateaux de plaisance et 6 plages surveillées.
Dès la fin mai ou le début juin, on ne résiste donc pas au plaisir de se mettre à l’eau et, que l’on soit débutant ou navigateur accompli, les sensations sont au rendez-vous.

Pratique : La gentillesse et la patience de David et son équipe de l’Ancre Bleue à Savines font merveille auprès de tous ceux qui souhaitent s’initier aux plaisirs de la voile et de la glisse sous toutes ses formes. L’ancre Bleue : www.ancrebleue.fr

3 / On butine avec les abeilles et on fait son shopping de miel de fleurs sauvages…
Ouvert depuis 2005 dans un ancien moulin d’huile de noix et d’amandes, Apiland est tout sauf une miellerie comme les autres. A sa tête, un couple d’apiculteurs passionnés, Sandrine et Lionel Rolland, qui ont décidé de faire de leur
250 ruches, un prétexte à la découverte du travail des abeilles et à la promotion d’un miel de fleurs sauvages d’excellente qualité. Ils ont donc ouvert un musée attenant au lieu de production du miel et ont mis au point une visite interactive d’une heure trente minimum qui, d’une façon ludique et érudite, livre mille et une anecdotes sur la vie des butineuses. On y apprendra, pêle-mêle, que les ruches ont été, au cours de leur histoire, en paille, en terre, recouverte de bouse de vache et maintenant en bois… Que 50 000 abeilles et une seule reine se partagent la ruche et qu’une abeille, qui vit seulement un mois, est pourtant à l’origine de 5 produits, le miel, la cire, le pollen de fleur, la gelée royale et la propolis. Autant de produits que Lionel utilise ensuite dans la fabrication de miels, de gâteaux ou d’objets en cire. Enthousiaste et passionnante, la visite mérite largement le détour.

Pratique : www.apiland.com

4 / On respire l’air pur de la forêt de Boscodon…
Impossible de passer dans les Hautes-Alpes sans chausser, au moins une fois, ses chaussures de randonnée. La forêt de Boscodon fait partie des sites de balades incontournables aux alentours de Serre Ponçon. Dans cet espace naturel de 866 hectares, les itinéraires sont variés et accessibles à tous. Ils permettent d’admirer sapins et mélèzes de toutes les tailles et de tous les âges puisque la forêt est traitée en futaie jardinée qui garantit, malgré les coupes, un couvert forestier constant. Côté fleurs, Sabots de Vénus, alchémilles, belladonnes et vesces printanières égrènent leurs poétiques couleurs au détour de chaque sentier. Last but not least, les belvédères de cette forêt située à 1200 m d’altitude offrent de beaux points de vue sur la région. Les marcheurs écofriendly apprécieront de savoir que, dans le cadre d’un programme de suivi des écosystèmes forestiers dans des zones prédéfinies dans 82 forêts en France, la placette étudiée dans la forêt de Boscodon est la plus riche en fleurs et la moins polluée…

Pratique : La maison de la Nature des Hautes Alpes : www.maisondelanature05.org

5 / On se mesure à la Durance…
L’eau, autour de Serre Ponçon, ne peut se limiter aux flots calmes et ventés du lac. Pour capter la nature sauvage de la région, il faut se mesurer à la fougue de la Durance dont le barrage servit à dompter le caractère impétueux et les humeurs aléatoires. Pour ce faire, rien de mieux qu’une descente en rafting. Equipés comme des pingouins, d’une combinaison (l’eau est aux alentours de 10 degrés en juin) et d’un gilet indispensable en cas de passage par dessus bord, les aventuriers partent pour une descente d’une heure et 10 kilomètres en moyenne. Pour avoir le plus de sensations, c’est au printemps, et particulièrement au mois de juin, qu’il faut se jeter à l’eau. Suite à la fonte des neiges, la Durance s’enorgueillit alors d’une profondeur de 1,70 m et c’est là qu’elle est la plus active. Accessible à tous ou presque, l’activité nécessite tout de même de posséder une bonne condition physique et de savoir nager.

Pratique : Situé à Embrun, De Bleu à Blanc organise tous types de sports en eaux vives sur la Durance ou l’Ubaye.
www.debleuablanc.com

6 / On apprend le langage des aigles…
L’année de la biodiversité se fête haut et fort dans les Hautes-Alpes. Parmi les nombreuses conférences et animations prévues, ne manquez pas tout ce qui tourne autour des rapaces dans le parc national des Ecrins. Oiseaux emblématiques de la région, ils font ici l’objet d’une surveillance et d’un soin constant par les équipes du Parc qui comptent parmi elles un spécialiste de ces oiseaux de proie, Christian Couloumy. Ce grand gaillard aux yeux clairs et au sourire sincère est le Monsieur Aigle du parc des Ecrins. Chef du secteur de l’Embrunais, il a développé depuis 30 ans un programme pour mieux comprendre, connaître et protéger les rapaces de la zone. Intarissable sur ses protégés, il vous contera mille et une histoires sur l’aigle royal ou le gypaète barbu. Il anime tout l’été des conférences sur les oiseaux. Ne les ratez sous aucun prétexte. Vous en ressortirez conquis.

Pratique :  Le Parc des Ecrins met également en place de nombreuses animations nature à destination du grand public. Pour les connaître :http://www.ecrins-parcnational.fr/programme-animation.html
www.ecrins-parcnational.fr

Yourte et histoire de famille : notre bonne adresse
Deux sœurs, Anaïs et Fanny, toutes deux moins de trente ans, sont à l’origine de cette maison d’hôtes posée à Réallon à quelques minutes en voiture du lac. Héritée de leur grand-père, la bâtisse en pierres embaume le charme des veilles demeures de famille qui ont une histoire à raconter. A l’intérieur, un décor authentique, fait de meubles en bois fabriqués par le grand-père des deux jeunes femmes et quatre chambres, toutes mansardées et dont les fenêtres ouvrent grand sur la nature environnante. Dans le jardin, une vaste yourte a été transformée en une accueillante salle de restaurant. Fanny est en cuisine, Anaïs, sourire aux lèvres, détaille la carte et fait le service. La cuisine est faite maison, locale, inventive et savoureuse. A la croisée des chemins et, sans aucun doute, l’une des adresses les plus agréables aux alentours du lac. Elle mérite sans conteste une escale.

Pratique : Chambres & Tables d’Hôtes « A la croisée des chemins » – Le Villard – 05160 Réallon
anais@alacroiseedeschemins05.fr
http://www.alacroisee05.fr

Catégories : Astuces et Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Astuces et Conseils

Votre anniversaire sur un yacht, une idée géniale

Vous ne savez pas où organiser votre anniversaire ? Pourquoi ne pas le faire sur un yacht ? Tous les conseils pour choisir votre yacht et votre type de location… Découvrez ! Quel yacht choisir pour votre anniversaire ? Lire la suite…

Astuces et Conseils

Costa Rica, une des merveilles du continent sud-américain

Costa Rica, une des merveilles du continent sud-américain Le Costa Rica est une destination parfaite pour les couples qui n’ont jamais mis les pieds sur le continent sud-américain. Ce pays séduira sûrement les jeunes mariés Lire la suite…

Astuces et Conseils

Découverte d’un merveilleux pays : La Tunisie

Découverte d’un merveilleux pays : La Tunisie Chaque pays est connu par sa cuisine particulière. La cuisine tunisienne est caractérisée par la base de tomates, les herbes, l’huile d’olive et du pain frais. Les plats Lire la suite…