Costa Rica, une des merveilles du continent sud-américain

Le Costa Rica est une destination parfaite pour les couples qui n’ont jamais mis les pieds sur le continent sud-américain. Ce pays séduira sûrement les jeunes mariés

grâce à ses sites touristiques à découvrir le temps d’un voyage de noces.

La visite du parc national de Tortuguero

Parmi les immanquables d’une visite dans les contrées costaricaines, on peut citer le parc national de Tortuguero, au nord-est du pays. Il se trouve dans la province de Limon, réputée pour être l’une des plus humides de la planète. En effet, cette partie du Costa Rica subit plus de 6 000 mm de pluie tous les ans. À titre d’information, il s’agit du troisième plus grand parc du territoire avec ses 5 511 km². L’accès se fait exclusivement par la voie des eaux ou des airs. Si les bourlingueurs choisissent de prendre un avion, ils devront se rendre à l’aéroport de Tobias Bolanos à Pavas. Une fois sur les lieux, ils auront la possibilité d’effectuer une virée en bateau sur le « Canales de Tortuguero ».Ce dernier est un fleuve artificiel construit en 1974. En outre, les amateurs de vie sauvage ne seront pas déçus de leur passage, car plusieurs animaux sont répertoriés dans ce parc. On y recense 309 espèces d’oiseaux, 111 espèces de reptiles, 60 espèces de mammifères et 57 espèces d’amphibiens. Il faut également savoir que 4  des 8 espèces de tortues marines du globe ne sont visibles que dans cette réserve naturelle. D’ailleurs, son nom a été tiré de ces reptiles qui viennent pondre leurs œufs sur place entre les mois de juillet et août. Par ailleurs, la visite du site est payante (10$) et elle se fait avec des rangers expérimentés. Les guides professionnels sont munis de certificats.

À la découverte de l’Arenal

Pour la suite de leurs vacances au Costa Rica, les amoureux pourront visiter l’Arenal. Ce volcan qui culmine à une altitude de 1 720 m est localisé à La Fortuna, au nord du pays, dans la province d’Alajuela. Il est le plus actif du territoire. Sa dernière éruption date du 29 juillet 1968. Étant donné que celui-ci est toujours en activité, il est possible d’observer des coulées de lave, à la tombée de la nuit sur le flanc ouest de ce mastodonte naturel. Parfois, on peut même entendre des grondements. Il faut savoir que l’ascension de l’Arenal n’est plus envisageable compte tenu de la dangerosité des lieux. Par contre, d’autres activités sont à prévoir à proximité de ce point culminant. On peut citer entre autres, la balade en bateau. Cette attraction est proposée sur le lac qui porte le même nom que le volcan. Il se trouve juste en contrebas du sommet. Des tours y sont organisées pour faire découvrir aux vacanciers la beauté de l’Arenal depuis les eaux.

Catégories : Astuces et Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Astuces et Conseils

A la découverte des merveilles du Haut-Jura

À force de parcourir le monde et d’en explorer les pays les plus exotiques, on finit par en oublier de visiter les merveilles qui se trouvent à quelques heures de route seulement de chez nous. Lire la suite…

Astuces et Conseils

Trois lieux pour passer un Nouvel An inoubliable

Plutôt que de rester chez soi et d’organiser une fête traditionnelle, pourquoi ne pas emmener ses amis ou sa famille quelque part en France pour se dépayser à l’occasion de ce changement d’année ? C’est Lire la suite…

Astuces et Conseils

Que visiter pour un premier voyage au Mexique ?

De plus en plus de touristes viennent au Mexique pour son atmosphère festive et surtout pour découvrir des parcs, des sites mayas et bien sûr des plages idylliques. Si pour vous, le pays est encore Lire la suite…